Michelle Duhamel : Une approche de l'Ecopsychologie et des Constellations
Michelle Duhamel : Une approche de l'Ecopsychologie et des Constellations

Témoignage d’une participante d’un de mes stages :

 

« J’ai retrouvé ma verticalité »

 

 

 

Ce matin j’ai reçu un appel d’une participante qui me remerciait pour ce que je lui avais apporté. Mon étonnement fut grand car quand on appelle c’est souvent pour dire ce qui ne va pas.

Cette femme de 75 ans a un parcours étonnant car elle a survécu à tellement de maltraitances familiales depuis le moment où elle est arrivée dans ce monde.

 

 Abandonnée à la naissance par une mère qui n’avait certainement pas les moyens de l’élever, ni financiers, ni psychologiques. Cette mère fut emmenée à la maternité par un Monsieur bien habillé, plus âgé. L’enfant grandit dans des familles d’accueil jusqu’au jour où à 2 ans et demi elle se voit adoptée par une famille de boulangers qui venait de perdre sa fille unique.

 On pouvait penser à ce moment-là que l’enfant sans défense, ballottée d’une famille à l’autre pouvait enfin respirer et vivre sa vie d’enfant, mais c’était sans compter sur le destin qui semble s’acharner sur elle.

A partir de huit ans elle sera régulièrement abusée par ce père adoptif jusqu’à la naissance d’un enfant quand elle a quinze ans. Sa mère adoptive va la rejeter  et elle devra à son tour se séparer de cet enfant, un garçon,  pour pouvoir continuer son existence. Je suis assez ébahie par sa capacité de résilience dans ces moments si douloureux à un âge où d’autres ont une existence jalonnée de cadeaux.

Quand je la vois pour la première fois, elle porte un corset et a des douleurs dans le dos qui ne la quittent jamais.

Comme l’histoire se répète elle connaitra des hommes de passage qui lui laisseront des enfants qu’elle ne pourra pas élever.

Sur chaque acte de naissance figure son nom de famille, comme si n’étant pas dans la capacité de  garder ses enfants  avec elle, elle avait semé des cailloux tel un Petit Poucet qui voulait qu’ils retrouvent sa trace. Les enfants devenus adultes  vont patiemment faire des recherches pour se trouver entre eux et retrouver leur mère…

 

 L’un d’eux a sa petite amie qui travaille à la DDAAS et c’est comme cela qu’ils

 vont trouver le premier indice car elle est allée vivre loin de son lieu de naissance. Ce sont des détails que l’on ne peut pas inventer.

Après le dernier stage de constellations elle se sent guérie en profondeur et prête à retrouver son premier enfant, témoignage de ce qu’elle a subi  en tant que petite fille. Elle souhaite même retrouver sa région natale, région que les quatre enfants n’ont pas quittée comme s’ils attendaient qu’un jour leur mère vienne les retrouver.

Elle qui a grandi sans aucun soutien familial va maintenant renouer avec ses enfants et découvrir ses petits-enfants.

 

Avril 2010

 


 

Autres témoignages de stagiaires:

Recommandez cette page sur :

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de Michelle Duhamel.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© michelle duhamel